samedi 9 mars 2013

Syngué Sabour - Pierre de patience Atiq Rahimi

 Film afghan de Atiq Rahimi (2013 - 1h42min - V.O.S.T.)

avec Golshifteh Farahani, Hamidreza Javdan, Hassina Burgan...
Au pied des montagnes de Kaboul, un héros de guerre gît dans le coma ; sa jeune femme à son chevet prie pour le ramener à la vie. La guerre fratricide déchire la ville ; les combattants sont à leur porte. La femme doit fuir avec ses deux enfants, abandonner son mari et se réfugier à l’autre bout de la ville, dans une maison close tenue par sa tante. De retour auprès de son époux, elle est forcée à l’amour par un jeune combattant. Contre toute attente, elle se révèle, prend conscience de son corps, libère sa parole pour confier à son mari ses souvenirs, ses désirs les plus intimes... Jusqu’à ses secrets inavouables. L’homme gisant devient alors, malgré lui, sa "syngué sabour", sa pierre de patience - cette pierre magique que l’on pose devant soi pour lui souffler tous ses secrets, ses malheurs, ses souffrances... Jusqu’à ce qu’elle éclate ! SOURCE Le Méliès

 Mon avis :

Film coup de cœur de mon cinéma préféré j'ai participé à différents concours organisés sur la blogosphère et j'ai gagné des places de cinéma.

Oui oui je sais j'ai de la chance, je remercie d'ailleurs chaleureusement les deux blogueuses que je lis depuis longtemps et que j'apprécie beaucoup.

Les deux  blogs généreux sont  :   


Merci à elles ainsi qu'à la société Le Pacte ! 

J'ai vu ce film à Saint-Étienne au Méliès mardi 26 février avec une amie et j'ai offert les deux autres places à mon amie Wal qui a lu le livre et me l'a d'ailleurs gentiment prêté car je compte bien lire cette histoire ! 

Le film est très beau et pourtant on peut se dire qu'à la base ce n'est pas gagné cinématographiquement parlant ... Parce que oui, mettre un monologue en scène ce n'est quand même pas évident surtout en langue afghane (j'ai vu le film en VO sous titré bien évidemment). 



Mais la magie opère par les émotions que dégagent le visage de cette actrice magnifique : Golshifteh Farahani .

Je sais d'ailleurs dans quel film je l'avais vu ... Je n'arrivais pas à me souvenir du titre mais c'est : Just like a woman que j'avais bien aimé ! Il me reste à voir " A propos d'Elly " dans lequel elle joue aussi.




Magie encore par les mots qu'elle dépose là tout contre le corps sans vitalité de son mari, qui devient sa syngué sabour, sa pierre de patience. 

 




Ce monologue est puissant, cette femme magnifiquement femme dans un pays où les us et coutumes ne sont pas propices à la liberté de celles-ci  ... 

Ce monologue est riche d'enseignement pour les femmes et devrait l'être pour les hommes ...  Je mesure tout le bonheur d'être née en France ... Oui vraiment, car même si des inégalités subsistent (au niveau du travail ) on est bien loin de ce terrible constat du diktat masculin qui règne dans ce pays...




Ce film n'est pas ennuyeux un instant, les images sont superbes et pourtant le pays est dévasté par une guerre sans fin... C'est peut être d'ailleurs tout ce contraste entre la guerre des hommes et la beauté des femmes qui nous saisit. 




Je vais emprunter quelques mots pris dans mon bulletin de cinéma car je me sens parfois maladroite quand je parle de ce que j'ai énormément aimé :

" Le récit qui a faisait l'objet du roman d'Atiq Rahimi, Prix Goncourt 2008, est d'une richesse folle et rend compte de toute la complexité, à travers le destin de cette femme, de la société afghane. Mais le film, remarquablement adapté avec l'aide de Jean-Claude carrière, sait se délivrer de l’œuvre littéraire pour dérouler un langage cinématographique qui joue des ambiguïtés du récit avec une caméra extrêmement mobile, caressant littéralement le corps de la femme, créant un mouvement qui contraste avec l’exiguïté de l'unité de lieu".





Je vais lire le livre désormais et ainsi je pourrais comme revoir mentalement le film. Ce n'est pas souvent que je fais ça dans ce sens, film puis livre c'est plus souvent l'inverse. 

Je suis déjà persuadée d'en aimer la lecture.  



Bonne séance de cinéma 
et/ ou bonne lecture  à vous ! 



" Au cinéma les mots il faut les mettre en corps "

"Filmer la parole comme acte, c'est le langage propre au cinéma. Il fallait filmer le corps de cette femme. Le corps , en littérature c'est spirituel ou abstrait. Alors qu'au cinéma le corps est là, le visage est là, le regard est là . Le corps en littérature , il s'agit de le mettre en mots ; c'est affaire de suggestion. Au cinéma, il faut les mettre en corps ; c'est affaire d'incarnation. Si l'écrivain cherche les mots pour nommer les sentiments, il revient au cinéaste de donner corps aux sentiments que suggèrent les mots. Et c'est là, à ce stade de la représentation, qu'entre en jeu le troisième piège : le corps de l'actrice." 
Extrait de l'interview de Atiq Rahimi par Philippe Delaroche dans le magazine Lire du mois de février 2013

21 commentaires:

  1. Tu le défends vraiment bien, ce film! Le livre est beau mais ne m'avait pas donné envie de le prolonger avec une séance de cinéma. Je vais reconsidérer la question!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mango,
      il est vrai que dans ce sens il est toujours plus difficile de ce plonger dans une adaptation cinéma, on a fabriquer ses propres images, son propre film... Mais les images et l'interprétation de l'actrice sont vraiment superbes...A toi de voir ;-)
      Bisous

      Supprimer
  2. Voilà un film que j'ai très envie de voir d'une part parce que j'ai lu le roman et d'autre part j'ai écouté l'auteur sur Inter (Le grand entretien).

    Puis ton billet donne très envie!

    Merci

    Beau weekend à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Chrys,
      oui un beau livre dont tu connais le dénouement... mais dans ce livre ce n'est pas le plus important cette fin et c'est bien tout ce fleuve de parole qui marque une vie.
      Bon cinéma alors !
      Bisous

      Supprimer
  3. Une bonne idée de sortie ....merci à toi Didi
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne soirée et de rien pour l'idée ciné ;-)
      Bises

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Bonjour Cristie,
      et bien tant mieux je te souhaite bonne séance ciné et/ou bonne lecture.
      Bon dimanche

      Supprimer
  5. Bonjour, Je te suis depuis quelques mois et j'aime tes commentaires et choix de lecture. Ce choi de livre m'intéresse. Merci pour toutes ces suggestions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patricia,
      bienvenue sur mon modeste blog, je suis heureuse de partager mes lectures et autres curiosités et de donner l'envie de découvrir des livres.
      @ bientôt


      Supprimer
  6. C'est le livre qui m'a attiré en premier mais le film me tente aussi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Véro,
      je pense que l'un et l'autre sont à découvrir et à apprécier.
      Bises

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Bonsoir George,
      et bien c'est grâce à toi que j'ai pu voir ce très beau film et c'est donc toi qui m'a rendu heureuse ! Merci

      Supprimer
  8. Puissant ce film, le mot est exact ! J'ai aimé le mélange de force et de douceur face à la situation dramatique de cette femme et de toutes celles qui vivent de la sorte. Par rapport à ce que tu appelles ta maladresse, c'est très subjectif. Je crois que sur les blogs, les personnes cherchent l'authenticité. Etre soi, dire son ressenti ... Amitié Didi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lily,
      oui un film puissant dans ce qu'il peut nous dire et tu as raison ici je parle de ce que je ressens avant tout !
      Bon mercredi bisous @ bientôt

      Supprimer
  9. Un gros coup de coeur ! Aussi grand que pour le livre ! Les images ont magnifié le texte, tout simplement superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta venue chez moi :-)
      Comme je l'ai dit dans mon billet, je compte bien lire le livre avec beaucoup de plaisir !
      Bises

      Supprimer
  10. Le livre m'a bouleversé, la preuve je l'ai déjà lu trois fois, mais je n'ai pas trop envie de voir le film, peur qu'il détruise mon imaginaire et les images que le livre ont fait naître en moi. Bisous Didi, bon week end (le mien à commençé ce matin, le vendredi est férié chez nous)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour L'Or,
      je comprends tes sentiments et ton appréhension de découvrir le film. Attends sa sortie en DVD et ne te prive pas de si belles images et mise en scène... Enfin fais comme tu en as envie, moi je vais découvrir le livre avec sans doute déjà des images en tête.
      Bon WE prolongé ;-) alors et joyeuses Pâques :-)
      Bisous

      Supprimer
  11. ... et vers le film que j'ai ADORÉ <3
    Bisous

    RépondreSupprimer