dimanche 8 janvier 2017

Miel et Vin Myriam Chirousse


Au château, l’enfant « maudit » cause incendies, maladies et accidents mortels autour de lui. Rien ni personne ne lui résiste. Ce bâtard finira pourtant par devenir Charles de l’Eperai, l’héritier en titre, dont le caractère sombre n’est pas sans évoquer le personnage de Heathcliff créé par Emily Brontë dans Les Hauts de Hurlevent.

Non loin de là, une enfant est abandonnée dans la forêt. Recueillie par une famille noble, elle grandit sous le nom de Judith de Monterlant. Les destinées de ces deux êtres se croisent : ils s’attirent irrésistiblement et s’égarent dans les méandres d’une passion dévorante. Judith se marie pourtant avec un autre, et Charles, malgré son rang, prend le parti de la Révolution et du peuple.

1789 est là, le monde bascule et les nobles sont aux abois. Qu’adviendra-t-il de Charles et de Judith ?

Mon avis : 

Une histoire sombre et néanmoins magnifique sous le fond historique de La Révolution Française.

Il y a deux personnages principaux dans cette histoire, un homme et une femme.

Elle, c'est Judith, une enfant trouvée dans les bois et recueillie par une famille noble du Périgord. Lui, c'est Charles il a grandi dans une famille Noble les De l'Eperai.

Leurs destins vont se mêler à tous les deux pour le meilleur et le pire et surtout le pire ....

Non, ils ne se marieront pas mais ils vont se séduire, se désirer, se haïr, se séparer et peut être enfin s'aimer...

Ma lecture a fait la jonction entre 2016 et 2017. Je pense qu'elle résonnera en moi longtemps.

Je me rends compte que ce que j'aime à chaque fois dans les livres c'est quand des histoires individuelles s'inscrivent dans la grande Histoire. La fiction mêlée à de la documentation ! 

Ici la Révolution Française est la toile de fond de l'histoire de ces deux personnages et leurs familles. Nous sommes ici au cœur de l'histoire de France , au cœur de sa grande Révolution. 

Aussi bien à Paris en direct de La Bastille mais aussi en province dans le Périgord plus précisément. 

Myriam Chirousse nous donne là une belle leçon d'histoire et nous place au centre des évènements de la Révolution, grâce à Charles et Judith qui évoluent dans ces évènements. 

L'histoire des personnages est rocambolesque à souhait ... Cet amour contrarié par bien des obstacles (dont un m'a il est vrai un peu contrarié...) va faire lui aussi sa révolution...

Cette attirance inexorable nous tient en haleine, j'avoue que le beau brun ténébreux qu'est Charles m'a attiré ... diablement. 

Les scènes d'amour sont délicieusement décrites.  D'une sensualité brute et sauvage....

" Il y eu un désordre , une sorte de lutte dans laquelle il lutta seul. Le silence l'étourdit et la poussière du plancher lui piqua les yeux. Il s' agrippa aux hanches qui l'accueillaient et ne fut plus que moitié conscient du ravage qu'il accomplit. Il fut sans doute brutal et se reprocherait souvent par la suite la fureur excessive de cette première fois, même si Judith, elle, ne s'en souviendrait pas de cette façon - peut-être parce que cette violence-là lui prodigua alors, sur ce plancher délabré et poudreux, une exaltation nouvelle, une jouissance aussi barbare qu'enchanteresse - lui qui n'avait connu jusque-là que des voluptés distantes, des ébats morcelés, des caresses rapides où les peaux se frôlent à peine, où les bouches ne se goûtent pas, des créatures trop maquillées, des sourires singés, des rires outranciers, la vulgarité pour feindre l'intimité, l'intérêt pour feindre la tendresse, des gouttes d'huile parfumée pour remplacer le désir, quelques pièces d'or pour faire oublier la douleur de respirer seul dans le noir, lui qui n'avait eu droit qu'à des ongles, toujours à la limite de le griffer, des mains prêtes à le voler, des accointances ennemies, des ivresses frelatées comme l'alcool des contrebandiers, et pas de nudité - jamais -, lui qui n'enlevait jamais sa chemise, lui qui ne défaisait que le haut de son pantalon, qui ne voulait pas exposer sa peau nue, qui ne voulait pas se sentir à vif - à nu - et qui , ce jour là encore, dans la maison su pendu, était resté presque tout habillé sur son corps nu à elle, comme si la fine étoffe d'une chemise pouvait le protéger comme une armure, lui qui mourait de faim, qui voulait l'enfer parce que l'enfer était en lui, il goûta soudain au délice d'un corps fait pour lui, à lui tout offert, à lui entièrement donné, terre où devenir roi - régner en Judith ! - où les malédictions se muaient en extases, il avait le sang en feu et ses reins n'en pouvaient plus. Il avait trouvé la porte du paradis. " P126 - 127

Les personnages secondaires sont tous intéressants, je mets des mentions spéciales pour :

- Philippe de Marbourg le mari-ami de Judith

- Guillaume de Salerac, l'oncle de Judith celui qui l'a trouvé dans la forêt, un homme scientifique un peu fou.

- Gaétan Lepailler, le libraire de Sarlat qui deviendra la père de cœur de Judith. Et Mariam sa femme marabout.

- Blanche l'amie de Judith qui sera toujours là.
 " L'amitié est un lien curieux. Il se tisse parfois avec la lenteur des dentelles et parfois surgit comme une étoile filante. Ce soir là, Blanche et Judith reconnurent tout à coup qu'elles étaient des amies d'enfance. Si la providence le voulait elles le resteraient longtemps. "

- Antoine le fils de Judith et de Charles... L'enfant aux beaux yeux noirs.

Chair de sa chair
" Ce fût une autre révolution. Les nuits s'enfuirent à l'envers et le temps cessa de s'écouler. En chemise de nuit, Judith contemplait ce paquet de chair endormi au creux de son grand lit. Elle ne regrettait plus la sauvageonne aux bras égratignés, ni l'aventurière qui se cachait sous des peux de moutons pour s'envoler dans les airs, ni la jeune fille rageuse avide de baisers, ni la promeneuse qui respirait les odeurs de Paris... Elle ne regrettait plus rien de sa vie passée, car le plus beau était là, endormi : Antoine était né. " P 201


Un roman avec de l'histoire, de l'amour, de l'amitié et de folles destinées.  
Un roman où chacun fait sa Révolution.

Un roman que j'ai apprécié énormément 
et que je vous invite à découvrir vous aussi.


tous les livres sur Babelio.com

Bonne lecture au cœur révolutionnaire  !



un autre extrait parce que c'est tellement beau 


" Charles dévora son doigts et dévora ses lèvres. Ils tombèrent sur le lit et se regardèrent dans l'ombre au clair de lune en reprenant leur souffle, incrédules. Ô mon amour, ma folie dévorante... Les tambourins s'arrêtèrent. Les flûtes se turent. L'obscurité se fit lente. Ils se dénudèrent comme on se berce, se caressèrent comme on se console d'un chagrin trop long et s'enlacèrent en frémissant. 
Alors il y eut de nouveau des fruits mûrs sur les branches, du pain sur les tables et des poissons dans les rivières, il y eut des granges pleines et des villages fleuris, des jardins embaumés, des amis réunis autour des tables, des champs moissonnés et du vin plein les carafes, des enfants galopant sous le soleil, des cascades fraîches, des nuits d'été, des feux paisibles dans les cheminées, des regards de miel, la joie de vivre, la paix et des lits profonds pour s'aimer. " P 266
Merci tout particulièrement à deux blogueuses qui m'ont inspirées cette lecture


et 


John William Waterhouse - huile sur toile - 38 x 83 cm

" Doux été "

lundi 2 janvier 2017

Les plus beaux souvenirs de mes lectures 2016

Petit bilan sans prétentions de mes lectures 2016.

Ayant commencé un billet récapitulatif de toutes mes lectures, il m'a semblé tout à coup trop long de reprendre une à une mes lectures... Et en même temps bien envie de vous parler de mes lectures de cette année 2016 !

Présentation générale de mes lectures, un CLIC sur les titres vers mes billets plus complets si vous le souhaitez !

Et comme Blogspot ne fait plus les listes sur le côté avec le lien ça peut vous aider... : 



Un fait marquant pour cette lecture : 

L'équipe de rêve des blogueurs pour les matchs littéraires 
de la rentrée chez Price Minister



Un fait marquant pour cette lecture :
 
Un partenariat particulier chez Babelio

Un fait marquant pour cette lecture : 
Le travail de qualité des Éditions Futuropolis



Un fait marquant pour cette lecture : 

Bonne action annuelle ;-) 
je remets ça tout bientôt en 2017

 

Un fait marquant pour cette lecture : 

Une envie de retrouver Irving dans ses premiers livres 





Un fait marquant pour cette lecture : 

Trop drôle et les BD ce sont aussi des emprunts CDI 

 
 

Un fait marquant pour cette lecture : 

 Mon magazine Géo qui parle aussi de la communauté



Un fait marquant pour cette lecture : 

Le Quai des Polars avec ma grande sœur et des dédicaces à l'une et l'autre !  

 


Un fait marquant pour cette lecture : 

Rencontrer l'auteur en pleine lecture  au QDP 2016

et adorer cette épopée sauvage !

 

10- Arrêtez-moi là de Ian Levison ♥♥♥

Un fait marquant pour cette lecture : 

Livre non chroniqué pourtant un bon livre et dédicacer au pseudo de "Dédé" (because mon accent et ma nullité en anglais....) ... 



Un fait marquant pour cette lecture : 

Une BD qui m'inquiétait un peu et une bonne surprise toujours Futuropolis !

 

Un fait marquant pour cette lecture : 

Un emprunt sympathique  



Un fait marquant pour cette lecture : 

Une masse critique Babelio particulière particulièrement appréciée ♥ 
Meilleure pour moi que Cartel ....

 



Un fait marquant pour cette lecture : 

La découverte d'une plume que j'ai appréciée et une Didicace 
à la fête du livre de Saint-Étienne


 

Un fait marquant pour cette lecture : 

Découvrir que Bernard Ollivier est malade et m'inquiéter de sa santé...
J'espère que vous allez bien !
 


Un fait marquant pour cette lecture : 

Ma BD de l'année 2016 ♥
Des dessins délicats une histoire douce !

 


Un fait marquant pour cette lecture : 

Rire et s'émouvoir et retrouver le talent de Jean-Claude Mourlevat ! 
En compagnie de mon Bounty ♥ mon petit chat trop tôt disparu...



Un fait marquant pour cette lecture : 

Pleurer sur la plage en Corse



Un fait marquant pour cette lecture : 

Avoir envie de sauter des pages et vivre la canicule en lisant ce livre sur la Sibérie... 



Un fait marquant pour cette lecture : 

Suffoquer lors d'une des scènes 
et avoir mon record de " J'apprécie " sur BABELIO : 52 !!!!!



tous les livres sur Babelio.com

Pour ma Meilleure Lecture de l'année 2016 !!!


  
Un fait marquant pour cette lecture : 

Apprécier un classique énormément et me dire que j'en ai beaucoup à découvrir encore !



Un fait marquant pour cette lecture : 

Avoir un mal fou avec la violence, les violences de ce livre ... 
Considéré pourtant comme le summum par les adeptes du genre...
Désolée Babelio ...


 
Un fait marquant pour cette lecture : 

La découverte de l'auteure chouchou de blogueurs que j'apprécie : 
que je suis bien volontiers dans ces découvertes et coups de cœur. 

 Et admirer Mathilde l'héroïne forte de cette histoire.





Un fait marquant pour cette lecture : 

Retrouver Erlendur et me dire que je l'aime bien ce gars là !
Il m'en reste beaucoup à lire ♥
Didicacé au QDP 2016


25 - Les carnets de Cerise BD ♥♥♥Tome 1, 2 et 3

Un fait marquant pour cette lecture : 

Non chroniquées, de belles lectures et de beaux dessins 

 
26 - L'échappée belle d'Anna Galvada ♥♥

Un fait marquant pour cette lecture : 

Livre non chroniqué mais un petit avis sur Babelio 




Un fait marquant pour cette lecture : 

Le souvenir de magnifiques tableaux à Orsay notamment et agacé par le propos très subjectif de l'auteur...



Un fait marquant pour cette lecture : 

J'ai prêté mon livre à toutes mes amies de train  avec qui je lis 
mais aussi avec qui je discute !



Un fait marquant pour cette lecture : 

Un livre gagné chez Dup et Phooka ... En 2011 ... 
Comme quoi il y a des pépites dans ma PAL 

Dans mon top trois des 5  ♥
 

Un fait marquant pour cette lecture : 

Mon tableau dans ma chambre que j'admire toujours 


Un fait marquant pour cette lecture : 

Un prêt de mon ami Tof ... Alors difficile de dire que j'ai moyennement aimé...
Merci tout de même :-) cher ami !



 


dimanche 1 janvier 2017

2017 en avant !

Les dernières heures de 2016 se sont achevées dans le froid qui fige tout et le sublime aussi !


Voici venu le temps  (des rires et des chants) des vœux réconfortants et chaleureux !

Alors chers amis d'ici et d'ailleurs,

Je vous souhaite mille et un vœux merveilleux ♥

La santé avant tout, 

des partages et des rêves fous !

Du bonheur à foison dans l'amour et l'amitié !

Que vive 2017 avec que des choses chouettes !

Je vous embrasse chaleureusement mes amis !