dimanche 1 mars 2015

Mars



Mars 

Ah ! que mars est un joli mois !
C'est le mois des surprises.
Du matin au soir dans les bois,
Tout change avec les brises.

Le ruisseau n'est plus engourdi ;
La terre n'est plus dure :
Le vent qui souffle du midi
Prépare la verdure.

Le rossignol n'est pas venu
Rempli de douces notes,
Mais déjà sur le hêtre nu
Résonnent les linottes.

Par-dessus la haie en éveil,
Fier de ses fleurs écloses,
On voit le pêcher au soleil
Ouvrir ses bourgeons roses.

Gelée et vent, pluie et soleil,
Alors tout a des charmes;
Mars a le visage vermeil
Et sourit dans ses larmes.


Alfred de Musset

mercredi 25 février 2015

Imitation Game de Mortem Tyldum

 

 
1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.
À la tête d’une équipe improbable de savants, linguistes, champions d’échecs et agents du renseignement, Turing s’attaque au chef-d’œuvre de complexité dont la clef peut conduire à la victoire.
IMITATION GAME relate la façon dont Alan Turing, soumis à une intense pression, contribua à changer le cours de la Seconde Guerre mondiale et de l’Histoire. C’est aussi le portrait d’un homme qui se retrouva condamné par la société de l’époque en raison de son homosexualité et en mourut.

Film sur la vie de Alan Turning et adapté du livre Alan Turing: The Enigma de Andrew Hodges. Source Première

Mon post avis :

Avant mon avis je vais faire ma bavarde ;-)

Retour enfin dans mon cinéma !!!! Oui dans mon cinéma fétiche qui n'est désormais plus la porte à côté... Et non je ne peux me décider au dernier moment et y être 5 minutes après...


Ma nouvelle ville possède un ciné, mais il ne passe pas les mêmes films, ni autant de films et surtout les séances ne sont pas sur autant d'horaires... Et bien oui, il n'y a qu'une salle alors forcément et cette salle est dans un ancien théâtre...
Par contre ce cinéma est tenu par des personnes bénévoles alors soulignons cet aspect hautement positif. 

Dans ce cinéma, je suis allée voir " Une nouvelle amie " que je n'ai pas chroniqué ici.

Ce film m'a laissé un peu perplexe ... Romain Duris campe néanmoins un personnage fortement ambivalent et fragile et cette prestation est à saluer. 


Mais je suis restée perplexe par le dénouement Hollywoodien et caricaturé qui selon moi à dénaturé tout le film. Il y aura eu matière à faire basculer le film vers autre chose... Bref, vous pourrez le voir en DVD pour votre avis ...

Mon avis sur Imitation Game :

Retour dans mon ciné fétiche pour voir Imitation Game.  

N'allant plus au cinéma aussi souvent que je le peux, j'ai alors plus sélectionné le film que j'allais voir.

Voyant que celui-ci était assez bien mis en avant sur les blogs que j'aime consulter : 




et faisant confiance à l'acteur Benedict Cumberbatch que j'ai apprécié hautement dans la série Sherlock  !



et de plus voulant également trouver un film qui plairait à mon mari (qui aime tout ce qui se réfère à l'histoire et surtout la période de la seconde guerre mondiale)

Imitation Game rassemblait tous les ingrédients du bon film à voir.

Je dois dire que je suis contente du choix de ce film. 

Basé sur l'histoire vraie d'Alan Turing, un mathématicien de génie, le film ne se borne pas à relater uniquement ses découvertes et son génie qui lui permit de briser le code Enigma (code utilisé dans les communications allemandes par les Nazis lors de la seconde guerre mondiale.)

Alan Turing

Non, ce film fait beaucoup plus. Il prends des dimensions personnelles en s’intéressant à la vie intime de cet homme hors du commun. 

Sans doute autiste, atteint du syndrome d'Asperger, Alan Turing avait des difficultés dans ses relations aux autres et se découvre également homosexuel, ce qui à l'époque n'est pas du tout, ne serait-ce que permis...

Le film aborde ainsi les difficultés de cet homme à travers ses relations humaines. 


Il se trouve vite à l'intérieur d'un groupe recruté par la couronne britannique pour casser ce fameux code Enigma. Puis se retrouve à la tête de celui-ci. 


Arrive alors dans le groupe une femme, jouée par keira Knigthley. Cette femme est aussi très brillante et intelligente. Allan est séduit par cette femme. Mais dans l'Angleterre de cette époque, les femmes elles aussi n'étaient pas destinées à de hautes destinées justement.... 



Ces deux personnes souffrant toutes deux du rejet de la " bonne société " vont alors composer un duo extrêmement brillant.  Pour s'aider, ils iront même jusqu'à annoncer leurs fiançailles. 

Tout le travail sur l'énigme du code n'est pas rébarbatif. Placé dans la grande Histoire et en lien avec l'histoire de ces deux protagonistes principaux nous suivons leurs avancées avec intérêt !



Des flashbacks sur l'enfance d'Alan Turing nous permette de mieux le comprendre dans ses relations avec les autres. 



L'Angleterre a enfin réhabilité en 2013, cet homme, après l'avoir mis au ban de la société et condamnée à la castration chimique pour son amour des hommes... Alan Turing s'est alors suicidé très jeune, suite sans aucun doute à ce traitement hormonal qui l'a détruit... 

En 2009, une pétition, émise à l'initiative de l'informaticien John Graham-Cumming, est envoyée au Premier ministre Gordon Brown : « Nous soussignés demandons au Premier ministre de s'excuser pour les poursuites engagées contre Alan Turing qui ont abouti à sa mort prématurée ». En septembre 2009, celui-ci a présenté des regrets au nom du gouvernement britannique. Cependant, le ministre de la justice Tom McNally  exprime en février 2012 son refus de revenir sur la condamnation. Celle-ci, bien que paraissant aujourd'hui « cruelle et absurde », a été rendue en fonction des lois de son temps. « Une grâce posthume n'a pas été jugée appropriée car Alan Turing a été justement reconnu coupable de ce qui était, à l'époque, une infraction pénale ». En décembre 2012, un groupe de onze scientifiques britanniques, dont le physicien Stephen Hawking, appelle le gouvernement britannique à annuler sa condamnation, à titre posthume.
Le 24 décembre 2013, la reine Élisabeth II, sur proposition du secrétaire d'État à la Justice, Chris Grayling, le gracie en signant une prérogative royale de clémence. C'est la 4e fois que le pardon royal est accordé depuis 1945. Grayling déclare que sa condamnation serait aujourd'hui considérée comme « injuste et discriminatoire » et salue « son génie [qui] a contribué à sauver des milliers de vies ». Source Wikipédia

Nous lui devons pourtant beaucoup, 
d'abord une guerre plus courte d'au moins deux ans 
et ce n'est vraiment pas rien
et aussi des notions mathématiques qui permettront la naissance des ordinateurs derrière lesquels nous communiquons en ce moment même.

 
Un film que j'ai vraiment aimé. 

♥♥♥♥

Un film sur l'intelligence et la différence

Un film d'histoire

Deux acteurs principaux :
 Keira Knigthley et Benedict Cumberbatch, 
tout les deux très convainquants.



Un cinéma que j'aime, 
qui nous apprends et qui nous émeut.

Bon quand est-ce que j'y retourne au ciné moi !

jeudi 19 février 2015

Des livres et des livres





Enfin, j'ai pu installer mes bibliothèques et ressortir mes livres sagement mis en carton à la fin de l'été, ça m'a bien occupé et je leurs ai consacrés deux après-midi.

Ils attendaient sagement, oui, mais ils commençaient tout de même à me dire : 
"Oh tu nous oublies pas, nous tes compagnons fidèles !
Et nous ceux de ta PAL souhaitons être lus ! 
Nous sommes assez nombreux pas loin de 70 ! 


Plus d'une vingtaine de cartons étaient donc entassés à l'arrière de la pièce cellier et lors de mes vacances tranquillement je me suis donc mis à la tâche. 

C'est de la manutention de transporter des livres ! Mais c'est aussi très agréable de les revoir, de les toucher, de repenser à ceux que j'ai beaucoup aimé et ceux qui ont vécu, ceux qui ont une histoire, ceux qui ont des Didicaces, ceux qui ont été offerts, ceux gagnés, ceux achetés, ceux donnés... 

Les livres amis, les livres chouchoux, les livres doudou, les livres coups de poings.

Les très beaux, les brochés, les BD, les beaux livres, et les poches que j'ai en nombre important. 

Tous attendaient leur libération ! Pour m'offrir leurs pages.

Je les ai tous installés dans des meubles qui a la base sont des casiers de dressing... Alors l'avantage c'est qu'ils sont grands et qu'ils sont jolis mais le désavantage c'est qu'ils sont trop profonds et que du coup certains livres sont relégués à l'arrière plan et donc beaucoup moins visibles et mis en valeur... 

Bon je me lance, je ne suis pas une pro du classement, trop de collections, trop d'éditions différentes et comme je lis de tout et bien c'est une bibliothèque éclectique.
 


Tout en haut et sur deux rangées mes livres brochés, à l'arrière des livres lus 
notamment l'Aliéniste que je me suis racheté d'occasion 
pour l'avoir dans ma bibliothèque idéale.
et sur le devant des livres de ma PAL 

En décoration un petit carton contenant 
des cartes de correspondance aux animaux découpés 
d'Antoine Guilloppé
 


 
Dans le casier de dessous 
Place à des écrivains fétiches :
John Irving et Véronique Ovaldé 

Quelques couleurs avec les livres des Editions Zulma 

et 

Ce jour-là de Willy Ronis 
avec le petit garçon qui court 
pour rapporter sa baguette de pain.

Une rose blanche offerte par une ancienne chef de bureau 
Et un galet des bords de l'Ardèche.




En dessous encore un florilège de livres brochés que je n'ai pas encore lu.
 Enfin si, j'en ai lu certains. (c'est n'importe nawak ce rangement Didesque !)

Mes livres à lire sont (tandam on dirait les Oscars) :

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

Juliet Naked de Nick Horbny

Les Normales saisonnières de Pierre Pelot 

et Entemonde d'Hiromi Goto

En décoration quelques galets ... 

et le coffret très pinky de Marie-Antoinette avec un méga livre à l'intérieur, 
un éventail si si :-)
et le DVD de l'excellent film de Sofia Coppola

On descend encore ...





Attention casier consacré aux livres de poches, livres que j'achète le plus,
 pour un des raisons financières et deux parce qu'ils sont vachement plus pratiques à transporter dans le train, lieu d'une bonne partie de mes lectures désormais.

Bon oki, je sais, vous ne voyez rien. Il y a plein de rangées et sur le devant les piles (à lire) camouflent les livres de derrière... 

Et pourtant ils auraient à en raconter ceux de derrière...

Et bien oui on y trouve certaines de mes lectures de collège  

Mes Pagnol, 
Mes Maupassant
Mes Molière

On y trouve ma période Barjavel 

et ma trilogie version poche du Seigneur des anneaux.

On y trouve Le Petit Prince côtoyant Le Pèlerin de Compostelle 
mais aussi l'attrape cœur de Salinger.  

Il y a les chroniques de San Francisco
les 6 premiers tomes tous excellents

et une maison bleue ... La terre !

Il y a tout un tas de petits extraits et des carnets de lectures 

et le coffret de L'ombre du vent 

et tant d'autres !!!

Ceux sur le devant sont à lire ! ♥

Derniers étages

Une partie de notre collection de Magazine Géo !
(j'ai laissé en carton les plus anciens années 90)
Et quelques magazines de Studio ou Première 
Une photo d'un de mes films préférés 
" Sur la Route de Madison "


A gauche





A droite









Poursuivons notre découverte sur la bibliothèque de droite


A l'arrière tout en haut (on ne les voit pas) des livres de poches 
un peu endommagés mais que je souhaite conserver.

Sur le devant quelques brochés dont certains lus et d'autres non lus.

Tiens d'ailleurs je me souviens plus si j'ai lu l'ultime secret de Bernard Weber.... 
Sans doute que oui !
Les fourmis ça oui, lu !!!!!
et Racines trop bien !


Etage consacré essentiellement à l'art :

Poésies, Musique, Peintures, Musées, belles villes ...

J'aimerais avoir plus de recueils sur la poésie ...

Un joli album de Rebecca Dautremer "Princesses " 
et un coffret du film
" Un long dimanche de fiançailles "
Pour la décoration.


Rayons BD et bels albums

Toujours Rebecca Dautremer et le très beau livre Soie Illustré ♥
Un album de Benjamin Lacombe qu'il me reste à admirer !

Mes Pico Bogue Didicacés superbement !

 En décoration un coffret que j'ai depuis très longtemps 
avec des fiches de célèbres tableaux de peinture. 

et encore des BD  plus classiques :
Tintin
Gaston
Astérix
Thorgal
Rahan
....
et des albums jeunesse

Avec ma boite Tintin pleine de marque-pages !

Et l'album de Sempé " Enfance " 
un cadeau de ma grande sœur ! 
Merci ♥

et un Cassette VHS 
de Tom Sawyer !
Mon Dessin animé fétiche 
celui de mon enfance 
et de mes rigolades avec mon amie d'enfance






Et voilà le résultat


Dans le salon j'ai aussi installé un rayon guides touristiques 

A l'arrière des guides Michelin anciens  (enfin années 90) et des cartes routières 
Nous avons prêté celui sur Rome 
et ceux sur Cuba !


et un rayon avec une partie de ma PAL très récente.

La BD est Charlie (et Gaston ;-))
et Nous sommes Charlie 
60 écrivains unis pour le Liberté d'expression



En dessous c'est le bar ! (livre sur les cocktails indispensable lol )
Bon j'arrête de vous saouler avec mes livres !
Mais ça m'a fait plaisir de vous faire cette visite.

Comme vous avez été gentils de me lire
et que vous arrivez enfin en bas de mes bibliothèques 
Je vous offre ces quelques fleurs,
 il faut dire que j'ai été gâtée pour la Saint Valentin ♥



dimanche 15 février 2015

Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier



vendredi 13 février 2015

Blacksad Tome 1 Quelque part entre les ombres



Par un moche matin couleur sépia, Blacksad, détective privé de son état - ou ''fouille-merde'' selon certains - est appelé par le flic Smirnov pour reconnaître un cadavre. Il reconnaît : c'est Natalia Wilford, une actrice avec qui il a vécu jadis la plus heureuse époque de sa vie. En bon flic, Smirnov lui conseille de garder le museau hors de cette affaire. En bon fouille-merde, Blacksad ne suit pas ce conseil avisé : un salaud a tué une femme et, par la même occasion, ses meilleurs souvenirs. Il va payer.

Les différents tomes sur BDthèque



Mon avis :

Nous ne sommes pas mercredi ... Mais je tenais en souvenir des mercredis chez Mango, vous parler d'une BD que j'ai lu cette semaine et que j'ai adorée.



Bon oki, ce n'est pas un scoop, cette BD est sortie en 2000 et a obtenu un franc succès auprès des amis de la blogosphère et d'ailleurs ... 

Depuis le temps que je voulais faire la connaissance de Blacksad, voilà c'est désormais chose faite.



J'ai tout de suite été emballée par ce charmant Matou noir. 

"Un étoile s'était éclipsée. Abandonnant mon passé dans le noir, égaré quelque part entre les ombres et personne ne peut vivre sans son passé."
Blacksad rentre en scène à la suite de la découverte du meurtre de son ancienne petite amie.

Même pas surprise que les animaux soient comme des humains et vice versa.


Procédé très souvent utilisé en BD, j'avoue que là, ce procédé est tout a fait désarmant et réussi.




Les humains sont des animaux, ou alors les animaux sont humains. Les qualités et des défauts des animaux renforcent et mettent en place parfaitement ceux des humains.

  On entremêlent tout ça dans un savant mélange qui fait mouche graphiquement, dans les postures et les mouvements qui sont bien travaillés et mis en cases. 



L'histoire se met en place et c'est essentiellement les portraits des principaux protagonistes qui sont dessinés dans ce premier tome. 

J'ai envie de suivre Blacksad dans ce monde impitoyable d'argent et de corruption.
 
Les dessins sont fabuleux, les atmosphères magnifiquement restituées. 

Les intérieurs divers sont bien mis en valeur, les vues des rues dans les villes. Les expressions et mouvements des différents personnages sont superbes.



Les angles de vues, les couleurs,  tout est génial .


 

Je vous le disais je ne sais ce que j'attendais encore pour me lancer dans le sillage de Blacksad ! Quel sexy chat !

Une série m'attends avec 4 tomes après celui-ci chez Dargaud !
Je suis trop contente !

Au fait après le tome 5 il y aura une suite ou pas ?
Et vous Blacksad vous le connaissez ? 
Chat m'intéresse de la savoir !